Innover pour protéger les fonds marins

Accompagner la compatibilité des activités nautiques avec la protection des richesses naturelles est un objectif important pour le Parc naturel marin. La lagune accueille environ 1/20ème de l'ensemble des mouillages français sur corps mort.

Prototype mouillage innovant par le PNMBA

Système d'ancrage et départ de la ligne de mouillage sans ragage au sol

ETM

Système d'ancrage et départ de la ligne de mouillage sans ragage au sol

ETM

Prototype mouillage innovant PNMBA

Contre poids sur le câble coulissant

ETM

Contre poids sur le câble coulissant

ETM

Inventer de nouvelles solutions de mouillage

Actuellement les solutions classiques de mouillage sont constituées d’un bloc en béton posé sur le fond, d’une chaîne et d’une bouée de surface. Un projet de recherche et développement réalisé sur 2 ans entre 2018 et 2019 en partenariat avec la commune de Lège Cap-Ferret, l’entreprise gujanaise ETM Marine et le bureau d'étude Biotope a permis de rassembler des connaissances pour le développement de nouvelles solutions de mouillage. Ces réflexions et le résultat des expérimentations ont permis d’imaginer et de tester une infrastructure de mouillage adaptée aux spécificités du Bassin pour réduire l’impact écologique des mouillages.

A l’issue du projet, le nouveau dispositif est constitué d’un système de 2 câbles coulissant et d’un bloc en fonte hémisphérique assurant l’ancrage au fond. Aucune pièce n’est en contact avec le fond en dehors du bloc d’ancrage ce qui permet de supprimer totalement le phénomène de ragage. Par son importante masse volumique, le bloc en fonte hémisphérique a une emprise au sol fortement réduite en comparaison à un bloc en béton, pour une efficacité équivalente. Sa forme lui confère également un meilleur hydrodynamisme.

Les suivis techniques et environnementaux ainsi que l’expérience de 2 années de tests de ces mouillages auprès des plaisanciers ont confirmé la pertinence de cette innovation qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet (ETM brevet INPI 1870161).

Aujourd’hui la commune de Lège-Cap Ferret exploite déjà les 40 mouillages acquis pendant l’expérimentation. Le Parc marin se consacre à la valorisation des résultats du projet et à l’accompagnement des gestionnaires souhaitant bénéficier des résultats de ces travaux.

 

En savoir plus : présentation à la presse en février 2019